• Nnaemeka Ali, O.M.I - Black and Missionary

C’est Toi le Fils de Dieu ! — Luc 4, 38-44


Il y a deux jours, Jésus annonçait son projet missionnaire. Il venait juste d’arriver dans son village, et en entrant dans la synagogue, on lui a présenté le rouleau du prophète Isaïe :

« L'Esprit du Seigneur est sur moi parce qu'il m'a conféré l'onction pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres. Il m'a envoyé proclamer aux captifs» (Luc 4, 18).

Lors de notre réflexion sur ce passage, nous avons souligné que la communauté de Saint Luc avait besoin de comprendre comment les chrétiens de la diaspora s’insèrent dans les grandes lignes du projet messianique du Christ.

L’évangéliste amenait donc sa communauté à apprendre à faire confiance au Jésus, et surtout à ne jamais oublier que Jésus tient toujours sa parole. C’est exactement pourquoi Luc a présenté ce texte d’Esaïe à sa communauté. Comme c’est écrit dans le Deutéronome :

« rappelle-toi les jours d’autrefois, remonte le cours des années, de génération en génération, demande à ton père, et il te l’apprendra, à tes anciens, et ils te le diront » (Deut. 32:7),

Luc fait un retour au temps avec sa communauté.

Ensuite, en délivrant le possédé à Capharnaüm, dans la ville de Galilée, dans la lecture d’hier, Jésus met en pratique ce que proclamait Isaïe. Il apporta la libération à un possédé. Et comme pour confirmer la prophétie — « le Seigneur m’a consacré par l’onction » —, le démon dit à Jésus « Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » -- consacrer par l’onction — Saint de Dieu — Luc dit donc à sa communauté, Jésus dont je vous parle est vraiment le Messie dont les prophètes parlaient, voici que même le démon le reconnaît.

Aujourd’hui encore, Jésus continue de mettre en pratique son projet missionnaire. Et quittant la synagogue de Capharnaüm, il entra dans la maison de Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre (Luc 4, 38). Les miracles que Jésus réalisera chez Simon dans ce texte s’inscrivent encore dans la lignée de la prophétie que nous venons d’expliquer. Rappelons-nous que Jésus disait dans la Synagogue : « le Seigneur m’a consacré par l’onction… pour renvoyer libre les opprimés. »

Donc, quand Jésus guérit cette femme, ou encore tous ceux qui étaient atteints de diverses infirmités, il leur disait, « aujourd’hui, cette écriture est accomplie pour vous qui l’entendez. »

Dans ce même évangile, le démon reconnaît la divinité de Jésus, car, en sortant des possédés, il criait « C’est toi le Fils de Dieu ! »

Qu’est-ce que cet évangile nous dit aujourd’hui ?

Quand les Apôtres ont demandé à Jésus de renvoyer une foule affamée qui venait de l’écouter, il leur a répondu « Donnez-leur à manger vous-mêmes. » (Luc 9, 13.)

Donc, avez-vous des personnes aveuglées par l’ignorance ? Rendez-leur la vue vous-mêmes!

Y-a-t-il ceux qu’ils sont opprimés dans vos communautés ? Rendez-leur justice vous-mêmes!

Existe-t-il des abandonnés ? Apportez-les la bonne nouvelle du royaume!

Et à la suite de Jésus, notre sauveur et notre modèle, chacun de nous est appelé à dire, aujourd’hui, « il faut que j’annonce la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. »


0 comments