• Nnaemeka Ali, O.M.I - Black and Missionary

Femme, voici ton fils, fils, voici ta mère — Jean 19, 25-27


Aujourd’hui, nous célébrons la mémoire de Notre Dame des Douleurs. C’est une mémoire soulignée chaque 15 septembre ; un jour après la fête de La Croix Glorieuse. Cette mémoire souligne la participation de Marie à la passion de son fils. Elle trouve sa source dans un évènement passé lorsque Jésus a été présenté au temple. En ce jour-là, quand ils l’ont présenté,

« Siméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction et toi, ton âme sera traversée d’un glaive. » (Luc 2, 34-35.)

Cette prophétie, selon la tradition, s’est manifestée à travers ce qu’on appelle les sept douleurs de Marie :

  1. La prophétie de Siméon sur l’Enfant Jésus (Lc 2, 34-35)

  2. La fuite de la Sainte Famille en Égypte (Mat 2, 13-21)

  3. La disparition de Jésus pendant trois jours au Temple (Lc 2, 41-51)

  4. La rencontre de Marie et Jésus en route vers Golgotha (Lc 23, 27-31)

  5. Marie contemplant la souffrance et la mort de Jésus sur la Croix (Jn 19, 25-27)

  6. Marie accueille son Fils mort dans ses bras lors de la descente de Croix (Mat 27, 57-59)

  7. Marie abandonne le corps de son Fils lors de la mise au tombeau (Jn 19, 40-42)

La fête d’aujourd’hui est donc en mémoire de ces moments douloureux dans la vie de Marie. C’est aussi en mémoire de toutes les femmes qui éprouvent des difficultés en tant que mères. Ou encore, c’est un jour pour contempler nos propres chemins de croix. Mais, elle est avant tout une assurance que nous ne sommes jamais seuls. Nous ne sommes pas seuls, car :

  • À tous ceux qui reçoivent de mauvaises nouvelles, Jésus dit : « voici votre mère, » elle est toujours la première en chemin.

  • À tous ceux qui sont obligés d’abandonner, même pour un jour, un rêve ou un projet afin de prendre soin de leurs enfants, frères, sœurs, mères, pères, petits-enfants, etc., Jésus dit : « voici votre mère. »

  • À tous ceux qui ont déjà perdu des êtres chers, Jésus vous dit : « voici votre mère. »

  • A tous ceux qui traversent des moments d’épreuves, de tentations, de défis, etc., n’oubliez jamais l’offre de Jésus : « Voici votre mère. »

Jésus nous l’exprime dans l’évangile d’aujourd’hui (Jean 19, 25-27.) Quand il a vu la douleur de sa mère et celle du disciple qu’il aimait, il dit à sa mère « femme, voici ton fils, puis il dit au disciple : « Voici ta mère. »

Dans l’évangile de St Jean, le disciple que Jésus aimait représente sa communauté, mais aussi tous les croyants. Dans ce passage donc, Jean confie sa communauté qui est persécutée et même martyrisée à sa mère.

Aujourd’hui encore, il nous dit, filles, fils, mes enfants, Voici votre mère. Et à Marie, il dit, voici vos enfants. Voudrez-vous l’accueillir dans votre maison, et dans votre cœur ?

Chantons avec Isabelle Gaboriau

La première en chemin, Marie, tu nous entraînes

À risquer notre oui, Aux imprévus de Dieu


Et voici qu’est semé, En argile incertaine

De notre humanité, Jésus-Christ, fils de Dieu


Marche avec nous Marie, Sur nos chemins de foi

Ils sont chemins vers Dieu, Ils sont chemins vers Dieu (2x)

0 comments