• Nnaemeka Ali, O.M.I - Black and Missionary

Mme Marie-Jeanne Basile : La pionnière de l'enseignement et de la préservation de la langue innue


Marie-Jeanne Basile pionnière de la recherche, du développement de langue innue écrite, del'enseignement et de la préservation de la langue et culture innue. Feue Mme Marie-Jeanne Basile (Mani Shan Pahin) était une Innue d’Ekuanitshit.

Première chercheure innue de l’Université Laval, elle a largement contribué à l’enseignement, l’analyse et la préservation de la langue et de la culture innues. Mme Basile a eu une fructueuse collaboration avec le professeur Gerry McNulty. Avec lui, elle a rédigé un lexique montagnais-français du Parler de Mingan et Atanukana, un livre de légendes innues traduites.

En classe, elle fut d’abord l’assistante de Gerry McNulty à l’université Laval avant de le remplacer et d’enseigner la langue innue lorsque celui-ci a quitté l'établissement pour les États-Unis. Mme Basile compte aussi parmi ses grandes réalisations le livre de cuisine « Innupminiwan, Ethnocuisine montagnaise, qui rapporte les recettes d’aînés de sa communauté. Dans le cadre de la recherche historique pour la négociation territoriale du conseil Attikamek Montagnais dans les années 1980, Mme Basile a aussi produit deux lexiques en langue innue dont un portait sur les termes de la négociation. Elle était notamment reconnue pour sa grande connaissance de la toponymie innue et sa compréhension de la langue des anciens.

À la fin de sa vie, Marie-Jeanne Basile rêvait justement de produire du matériel pédagogique destiné aux jeunes pour les familiariser avec le nutshimiu-aiamun, la langue innue de la forêt.



0 comments