• MHN-Côte-Nord

Mois de l'Histoire des Noirs : Olivier Nijimbere


Olivier Nijimbere est né au Burundi, un tout petit pays situé en Afrique centrale. En 1993, une guerre civile éclate. Tout comme des milliers d’autres Burundais, Olivier trouve refuge dans un pays voisin. C’est uniquement en 1995 que la réunification de sa famille est possible dans un camp de réfugiés en Tanzanie.

Après des années de séparation, de misère insurmontable et d’horreur, la famille goûte à nouveau à un semblant de vie « normale ». La vie n’y est cependant pas facile. Olivier et sa famille vivent dans les contraintes du rationnement de nourriture. Le gaspillage n’existe plus. Ils doivent aussi apprendre à vivre avec des milliers de gens déplacés. La misère est quotidienne et la vie prend un tout autre sens.

C’est le 9 août 2000 qu’Olivier atterrit à l’ Aeroport De Mirabel. Après des années de misère au camp de réfugiés, le désir d’habiter une petite ville occupe l’esprit de ses parents. Ils emménagent donc à Joliette. Le choc est immense pour la famille Nijimbere. Tout est différent. Ils tombent toutefois sous le charme de leur nouvelle ville. Olivier y fera ses études primaires, secondaires et collégiales.

Il quitte Joliette pour s’installer à Trois-Rivières, afin de poursuivre ses études universitaires. Olivier est une personne acharnée, persévérante. À cette époque, il a la ferme conviction qu’il doit réussir son parcours universitaire pour avancer avec succès dans la vie.

Dans sa tête, tout vient avec les efforts; rien ne s’obtient par la facilité. Ainsi, il obtient son baccalauréat en biologie médicale.

Tout comme plusieurs autres nouveaux arrivants sur la Côte-Nord, c’est l’amour qui l’amène dans la région. Un jour, sur le quai de Joliette, Olivier rencontre la femme de sa vie, Marie-Hélène Emond. Pour Olivier, il n’y a pas d’hésitation. C’est la plus belle femme du monde! Ils s’installent sur la Côte-Nord en 2010. Olivier travaille au Tim Hortons.

Le restaurant appartient alors à ses beaux-parents. Olivier poursuit ses études et, en 2015, il obtient une maîtrise en Administration des Affaires et en Santé et Sécurité à l’Université Laval (MBA). En 2018, Olivier et sa conjointe achètent la franchise du Tim Hortons de Port-Cartier. Cette nouvelle fonction est exigeante et Olivier peut toujours compter sur l’aide de sa belle-famille. Leur soutien est essentiel.

Marie-Hélène et Olivier ont aussi choisi de fonder leur famille. Ils sont les heureux parents de trois petites merveilles; Hélios, Aimée et Jade. Ils attendent impatiemment leur 4e enfant qui viendra au monde sous peu.