• Nnaemeka Ali, O.M.I

Parole de Dieu en une Minute: Vendredi, le 25 février 2022


Dans l’évangile d’aujourd’hui Jesus dénonce l’hypocrisie des pharisiens.

D’ailleurs, nous aurons déjà constaté que le Nouveau Testament semble les mettre régulièrement en conflit avec Jésus, comme dans le cas de cet évangile.

Des fouteurs de trouble, vous direz, mais au fond, l’histoire semble soutenir qu’ils étaient toujours proche de la population et les soutenaient constamment.

Dans cet évangile, par exemple, il expose un problème existentiel à Jésus.

« Moïse a permis que l’on renvoie sa femme à condition d’établir un acte de répudiation. » disent-ils

Mais, qu’est-ce que tu en penses demandent-ils à Jésus.

Une question d’une apparence antagonistique, mais qui était d’un porté existentiel pour les gens de son temps.

Et puis, Jesus leur explique que c’était’’’’’ une règle qui n’a plus une raison d’être dans la société de son temps, car,

« C’est en raison de la dureté de vos cœurs que Moïse a formulé pour vous cette règle.

Une brave réponse, vous direz,

Et ben, que pensez-vous que Jesus dira aux gens qui poserez de telles questions aujourd’hui?

Que dirait-il a ce qu’ils lui diront qu’existe une veritable amour qu’entre des personnes de sexe opposé?

Que dirait-il a ceux qui tient à l’égalité de tel ou tel autre principe religieux aux detriment du prochain?

Que penserait-il de nos manques de charité et d’empathie ?

Aujourd’hui, l’auteur de de saint Jacques nous dit :

Frères et sœurs, ne gémissez pas les uns contre les autres … que votre « oui » soit un « oui », et zaque votre « non » soit un « non » ;

Prenez pour modèles d’endurance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. Car heureux sont ceux qui tiennent bon

0 comments