• Nnaemeka Ali, O.M.I - Black and Missionary

Soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu !


Il y a très longtemps dans un pays du Proche-Orient, quelques années après la destruction du premier temple de Jérusalem, le Seigneur s’est adressé au prophète Ésaïe. C’était au retour d’un long exil pendant que la communauté cherchait encore à comprendre la place de Dieu dans tout ce qui leur est arrivé. Où était-il pendant qu’ils subissaient l’oppression dans leur pays d’exil, demandait-elle ?

C’était à la suite de cette impasse que la première lecture a été écrite. Les rapatriés se demandaient ce que l’avenir leur réserve ? Comment devraient-ils affronter leurs nouvelles réalités sans le temple ? Et surtout, quoi faire face à la diminution de la pratique religieuse chez les plus jeunes ?

Et au prophète, s’adresse ces paroles de Dieu :

« Dites aux gens qui s’affolent : “Soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu : c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver. »

Ici, le prophète redonne l’espoir à cette communauté complètement affaiblie, et qui se trouve dans une impasse totale après que leur espoir a été brisé par des personnes qui étaient censées les guider. Pourtant le Seigneur leur dit, n’ayez pas peur :

« Israël, mon serviteur, Jacob, que j’ai choisi, Race d’Abraham que j’ai aimé ! Toi, que j’ai pris aux extrémités de la terre, et que j’ai appelé d’une contrée lointaine, à qui j’ai dit : Tu es mon serviteur, je te choisis, et ne te rejettes point ! Ne crains rien, car je suis avec toi. » (Ésaïe 41, 8-10.)

L’évangile d’aujourd’hui s’insère aussi dans le même contexte. Après la mort et la résurrection de Jésus, ses disciples n’étaient plus bien vus. Leurs relations avec Jésus venaient de changer leur approche à la vie. Ils ne voulaient plus vivre comme avant, car Jésus a donné un sens à leur vie. Et donc, malgré la destruction récente ou imminente du deuxième temple, Marc leur donne l’assurance que Jésus ne déçoit point. Comme le prophète l’a promis dans la première lecture —

« Alors se dessilleront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie”, Jésus le manifeste en guérissant “un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler. »

Voici pourquoi, lorsque vous vous sentez abandonner par les leaders à qui vous avez mis votre espoir, tournez-vous vers Dieu, car “Il vient lui-même et va vous sauver.” Lorsque vous sentez la déception de la part de l’église, cette épouse chérie du Christ, pensez au peuple revenant de l’exil dans une terre sainte, mais sans prêtres ni temple. Et quand vous pensez que votre situation est la pire, demandez s’il existe une situation qui soit impossible à Dieu. Aujourd’hui, la parole de Dieu vous dit, « soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu !”

0 comments